Mois : mars 2017

Pourquoi la Villa Del Mar est un paradis terrestre

Vous avez envie de rêver un peu ? De partir dans un monde où tout n’est qu’ordre et beauté ? Voila la sublime Villa Del Mar, présentée par le Marbella Club Hôtel. Attention les yeux ! Cette luxueuse villa propose à ses visiteurs les services d’un majordome et d’un chef, ainsi qu’un spa, un hammam, un jacuzzi, une piscine, des jardins Zen et plus encore… De quoi se ressourcer, en somme. Six chambres de 80 à 250 m2. Toutes offrent des terrasses avec vue sur la mer. Huit terrasses se situent en plein air avec vue sur les jardins. Piscine à débordement. Accès direct (et privé) à la plage, transats et zone réservés. Service de thé l’après-midi, préparation de barbecues, de banquets… Rien que ça. Et ça continue. Jardins privés : trois fontaines extérieures, jardin zen privé avec cascade, jardin inspiré de l’Alhambra. Espace événementiel extérieur, terrasse. La villa propose aussi les services de masseurs professionnels ou de coach sportifs … La Villa del Mar peut également être réservée pour des mariages, des événements privés …

Tendance Africa chic aux Galeries Lafayette

Une fois de plus, les Galeries Lafayette régalent leurs visiteurs d’une exposition aussi éclectique que surprenante, dans un élan novateur qui réjouira amateurs et néophytes. Précurseurs en matière d’art et de culture, les Galeries Lafayette mettent cette saison à l’honneur le continent africain et son foisonnement créatif. Du 28 mars au 10 juin 2017, les codes et les horizons se mélangent dans une exposition que nous ne saurions que recommander : Le Jour qui vient. Avant même d’aborder l’exposition à proprement parler, le visiteur se voit plongé dans une atmosphère dépaysante que subliment les tissus inspirés du wax, les boubous colorés des mannequins glacés ou encore les mises en scènes Africa Now des vitrines du boulevard Haussmann. Pour l’occasion, les photographies léchées du nigérian Lakin Ogunbanwo sont mises à l’honneur. Tout au long des allées, on retrouve les thèmes et les couleurs qui se répondent dans des compositions aussi sophistiquées qu’évocatrices d’un ailleurs auquel on aimerait, le temps d’une promenade, accéder. Sous la coupole Art Nouveau, dont on ne se lassera jamais, le plasticien malgache Joël …

Quand la rédac se met au vert …

Souvent, le citadin se demande quels sont les bienfaits d’une modernité qui l’enlise sous les pots d’échappements et l’asservit à un rythme dément … Plutôt que râler, pourquoi ne pas chercher des réponses, qui, ô joie, existent ? Vous voulez, par de petits gestes simples et quelques choix raisonnables, façonner un quotidien qui vous ressemble ? Voici notre Petit précis d’écologie personnelle (rien que ça). 1- On reste (ou on devient) épicurien On ne le dira jamais assez, nous sommes (un peu) ce que nous mangeons. Voulons-nous être une mauvaise viande suintant l’emprunte carbone ? Ou de tristes haricots vert au tofu ?  Ni l’un ni l’autre ! Alors, pour rester gourmand (et chouette) tout en faisant attention à notre chère Terre Mère, deux solutions : cuisiner, et trouver les bonnes adresses. En voici déjà une où vous pouvez aller les yeux fermés : c’est bon c’est local c’est bio. Café Pinson, 6 rue du forez, Paris 3e, 09 83 82 53 53 2- On se purge, pour bien commencer Ca y’est, c’est dit, nous avons un nouveau mantra : un esprit sain …

Rodin fête le printemps au Grand Palais

Ca y’est, c’est le printemps ! On ne dirait pas, mais c’est certain, les beaux jours se profilent … et dès le 22 mars, le Grand Palais (qui déjà versait dans le bucolique avec l’exposition Jardins) fête le printemps avec une exposition anniversaire dédiée à Rodin Cette année nous célébrons le centenaire de la mort du grand sculpteur français Auguste Rodin. Considéré comme l’un des pères de la sculpture moderne, il organise son oeuvre autour de la lumière et de la forme, et célèbre par ses pièces un érotisme dont il se fait l’observateur. Ses émules comme ses contradicteurs l’ont reconnu : Rodin a su rendre la vie à ses sculptures, le mouvement organique à la matière inerte. Là où l’exposition surprend, et offre une itinérance novatrice à travers une oeuvre, a priori, hyper connue (et par conséquent figée), c’est par les résonances qu’elle installe. Chaque génération d’artistes qui le succède semble, à un moment ou à un autre, fascinée par son oeuvre et installer avec un dialogue plus ou moins discret, qui fonctionne sur l’admiration …

Quand la culture rend heureux : Top 5 de la rédaction

On vous le concède, cette météo de début de printemps a des allures de chansons de Brel, Paris ressemble à un plat pays où le canal se serait pendu … mais après tout, pourquoi s’en plaindre ? Voilà une occasion en or pour rattraper les petits retards culturels pris ces derniers temps (si, si, on le sait …) 1 – Une mise en scène qui réunit les contraires Le musée Rodin ne cesse de surprendre et d’affirmer sa place singulièrement moderne sur la scène artistique française, comme le souligne cette exposition qui, pour le centenaire du sculpteur, met son oeuvre en regard de celle du très contemporain Anselm Kiefer. Les deux hommes, attirés par l’accident, exploitent tous les domaines, manipulent toutes les matières, empruntent les chemins de traverses et s’autorisent des oeuvres qui saisissent le spectateur. Cette exposition construite miroir est une réussite. Musée Rodin, 19 boulevard des Invalides, 75007 Paris 2 – L’expo des grands chefs-d’oeuvre Une fois de plus, c’est un bonheur de déambuler dans le très beau musée Jacquemart André, qui cette fois-ci met à l’honneur le …

Territoires masculins, tendances parisiennes

Car, dans un monde qui bouge et qui déplace les codes, les hommes sont autant sujets aux dépenses frivoles que ces dames (tant mieux), voici un petit guide des trouvailles i-tech et désirables à s’offrir de toute urgence … Oui, il est loin, le temps où seules les femmes pouvaient dépenser les deniers péniblement gagnés dans des boutiques aussi variées que tentatrices … pour se faire plaisir ou se faire offrir, voici le choix Select de la rédaction parmi des objets fascinants, amusants ou simplement pratique, que propose le malin concept-store Starphone Le principe est simple : Starphone propose toutes sortes d’objets, ludiques ou sérieux, et une foultitude d’accessoires liés à la téléphonie, aux tablettes et autres amis technologiques En sus, le concept-store propose de les personnaliser à l’infini, pour une touche ultra différente et rare. Du coup, les objets sont beaux, amusants, luxueux … De quoi se faire plaisir, version 2.0 Starphone 12 Avenue Franklin Delano Roosevelt, 75008 – 01 53 76 05 00    

On veut des bijoux totems !

Prouver son attachement à la cause animalière, s’insurger, l’air de rien, contre les mauvais traitements de nos amis les bêtes, le tout en se faisant plaisir et en se parant de mille pierres ? C’est possible, en suivant la (superbe) enseigne Boucheron, qui considère l’animal comme un bijoux. Au sens propre du terme … Quel que soit votre animal affectif, voire votre animal totem, vous le trouverez dans cette collection très osée, qui considère le cygne comme un bracelet et la chouette comme une bague … Quand le bijoux se métamorphose en bestiaire animalier, le résultat est superbe L’éléphant de la bague Hathi, qui veut dire éléphant en Hindi, est le symbole du savoir et de la prudence. Magnifiquement sertie, cette bague devient une miniature fascinante (et pas si sage que ça …) qu’on ne se lasse pas de contempler Avec cette collection animale, la bête est bel et bien le meilleur ami de l’homme, ou pour être plus exact, de la femme   C’est beau, c’est éthique, on craque complètement … pas vous ? Boucheron Paris 26 …