Tous les messages publiés sous : Rencontre

L’interview (très) parisienne de Sarah Lavoine

Sarah Lavoine s’est imposée en quelques années comme une figure centrale de l’architecture d’intérieure en France. Pour Paris Select, elle a confié ses meilleures adresses plaisirs de la capitale … à consommer sans modération !   Sarah Lavoine, vous êtes connue pour votre goût sans faute, votre sens des couleurs et de la lumière … quels sont les endroits où vous vous trouvez bien, à votre aise, tranquille ? Quelles sont vos conseils parisiens pour nos lecteurs ?  ◊ Un bar où lézarder ? Le Loulou, au Musée des Arts Décoratifs. ◊ Un restaurant à adopter ? Lala cuisine ! Le restaurant que j’ai ouvert avec mon ami David Lahner dans mon flagship store place des Victoires. ◊ Un marché préféré ? Le Marché bio Raspail, l’un des rares marchés bio de la capitale (Dimanche matin. Boulevard Raspail, entre les rues du Cherche-Midi et de Rennes, 75006) , et aussi le Marché Président-Wilson. J’y vais pour les légumes de Joël Thiébault, le poisson ultra frais et la charcuterie. (Tous les mercredis et les samedis. Avenue du Président-Wilson, entre rue Debrousse et place d’Iéna, 75016 Paris.) ◊ Un spa où se dorloter …

Rencontre avec un passionné de l’art précolombien

Rue Jacob, faisant face à la plus jolie place parisienne où le Musée Delacroix s’acoquine à la Maison du Chou, la Galerie Furstenberg brille par son unicité et son originalité sur le marché de l’art parisien. Prisée par les spécialistes, les initiés et les passionnés d’art précolombien, elle décrypte des mondes oubliés qui ont beaucoup à nous apprendre sur la modernité. Rencontre avec Jean Christophe ARGILLET, l’ange gardien de ces pièces d’exception. Quelle est l’histoire de la galerie ? Ce sont mes parents qui l’ont ouverte en 1971, avec une exposition sur Dali et le surréalisme. Cet ADN a longtemps perduré, puis j’ai vu une exposition formidable en 1997, à Genève, sur le Mexique. Elle m’a bouleversé et ouvert un nouveau champ de réflexion, qui a pris corps dans la galerie. L’art précolombien ; une passion ? Une passion, une fascination. Un mystère entoure encore ces civilisations dont on connait peu de choses. La première découverte archéologique concernant les précolombiens a eu lieu très tardivement, au XIXe siècle : elle a ouvert la voie à …

Paris vu par l’américaine Gail Albert Halaban

Rencontre avec une photographe américaine qui photographie la ville lumière, sous de nouveaux angles… J’ai étudié la photographie à Yale. J’ai grandi dans la ville de Washington. J’ai toujours été photographe – l’Expo-sciences en 6ème, l’album annuel du lycée, le journal de la fac bien que je sois en pré-médecine. J’ai commencé à photographier à travers les fenêtres, les voisins d’en face, que je n’avais jamais rencontrés, ils m’ont envoyé des fleurs à l’occasion du premier anniversaire de ma fille, en voyant par la fenêtre que nous faisions une fête. J’étais curieuse de savoir ce que d’autres personnes voyaient par leurs fenêtres. Ma fille a eu 11 ans hier, donc cela fait un bon moment… En quelques phrases, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous ? Je suis une artiste basée à New York et j’adore regarder aux fenêtres. Quel est votre arrondissement préféré à Paris ? J’adore tous les quartiers de Paris. Le plus étonnant a été de réaliser à quel point ils sont variés ! Comment décririez-vous les parisiens ? Les parisiens adorent …