Bons plans de la rédaction

L’avenue Montaigne s’illumine : nous rencontrons le Comité

Chaque année, l‘avenue Montaigne se pare de ses plus beaux atours, laissant scintiller ses mètres d’asphalte d’illuminations de Noël à faire pâlir d’envie toutes les rues de la Ville Lumière. A l’approche de cet événement, Paris Select a rencontré Jean-Claude Cathalan, le président du Comité, dans leurs luxueux bureaux du 8e arrondissement.

 

Autour d’une vaste table que l’on imagine cerclée des grands pontes du luxe parisien, Jean-Claude Cathalan nous reçoit. Chaleureux, il a l’oeil bleu qui frise et le sourire en coin qui contredit la blancheur de la chevelure. Il nous a raconté son histoire (un peu), son amour du voyage, sa passion pour les déserts de l’Utah, et (aussi), ce que c’est exactement que le Comité Montaigne.

Jean-Claude Cathalan en connait un rayon sur l’exception du luxe français (sujet sur lequel il a donné de nombreuses conférences à travers le monde). Il a été élu président du Comité après une longue et brillante carrière débutée dans la Marine, à sillonner les mers du monde, continuée en Amérique Latine, puis épanouie à la tête de grandes maisons du luxe français. L’expertise du grand monsieur est reconnue, attestée : sollicité pour éclairer les jeunes générations de ses lumières empiriques, il a été professeur et a créé son propre cours, à la thématique aussi novatrice que passionnante : le management de la création … Vaste programme.

Quelle est exactement la mission du Comité ? Il y a, bien sûr, l’organisation d’événements qui font rayonner l’avenue Montaigne bien au-delà de ses limites physiques et géographiques (les vendanges, les Catherinettes, les illuminations …), il y a la communication avec les différentes maisons de couture et de luxe qui y sont installées, il y les relations administratives avec les autorités (tout ne peut pas être drôle), l’organisation de jumelages avec d’autres villes d’Europe, ou d’ailleurs.

Les illuminations, ce sont en quelque sorte les habits de fête de l’avenue, bien sûr, mais aussi l’occasion de donner une grande soirée inaugurant l’exposition des Sapins des Créateurs de Marie-Christiane Marek. Tous les bénéfices de la soirée et de la vente aux enchères desdits sapins sont reversés à des associations de recherche contre le cancer.

Le sapin réalisé par Jean Paul Gaultier pour la 18ème édition des Sapins de Noël des Créateurs.

Comment ne rien rater ? En assistant au lancement des illuminations le 17 novembre, sur la fameuse allée, et en se rendant au Théâtre des Champs Elysées pour découvrir les visions futuristes, féériques ou avant-gardistes du sapin de Noël de grands architectes, designers, couturiers et autres artistes qui participent à l’opération. Un peu pour la magie de Noël et beaucoup pour la portée humaniste de l’événement, on salue respectueusement l’entreprise du Comité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.