Balade & découverte, Loisirs

Nos plus jolis jardins où flâner à Paris

D’aucuns reprocheront à la Ville Lumière son manque d’espace vert, voire son étouffante densité … mais c’est bien mal connaitre la capitale, qui regorge de pépites aussi bucoliques que paisibles ! Elles sont à découvrir, au détour d’une balade, et n’attendent que les promeneurs et les rêveurs pour leur prêter leur confort arboré. Nous en avons sélectionné une poignée des plus surprenants et des plus secrets.


∇ Le plus intimiste : le Jardin des Rosiers

Entre la rue des Rosiers et la rue des Francs-Bourgeois, se découvre le Jardin des Rosiers – Joseph Migneret. Inattendu et insoupçonné, il est entouré de murs bordés de cannes de Provence, qui créent une ceinture verte autour de cet espace singulier. C’est un havre de paix et de silence, au milieu de l’agitation du Marais. Un parfum d’histoire se dégage de ce lieu qui est la halte idéale pour faire une pause contemplative, ou pour prendre un peu l’air dans un calme absolu.

10 Rue des Rosiers / 35-37 Rue des Franc-Bourgeois 75004 Paris

∇ Le plus caché : le Jardin Madeleine-de-Scudéry

Ce petit jardin, attenant au Marché des Enfants Rouges, est une perle de délicatesse qu’on peut facilement louper si on en ignore l’existence … Il rend hommage à Madeleine de Scudéry (1607-1701), femme de lettres française qui fréquenta les plus beaux esprits de son temps. On a l’impression de pénétrer une propriété privée, et on se rêve facilement châtelain des lieux … C’est un régal secret.

1 rue des Oiseaux – 75003 Paris

∇ Le plus bucolique : les Jardins Renoir 

Au coeur du Montmartre, les trois Jardins Renoir sont une partie de campagne en plein Paris. Ils entourent le Musée de Montmartre et dominent les vignes de la butte. Nommés en souvenir de l’impressionniste Auguste Renoir (qui vécut sur place entre 1875 et 1877 et y peignit certains chefs-d’œuvre, comme le Bal du moulin de la Galette ou La Balançoire) les Jardins Renoir offrent une vue exceptionnelle sur les vignes du Clos Montmartre et, au-delà, la vaste plaine au nord de Paris.

∇ Le plus tropical : le Jardin des Serres d’Auteuil

Situé dans le Bois de Boulogne, c’est l’un des quatre pôles du jardin botanique de la Ville de Paris. Sa création remonte à l’année 1761, sous le règne de Louis XV. Aujourd’hui, ce magnifique espace vert organise 5 serres principales autour d’un vaste parterre à la française. Avis aux amateurs de belles plantes et d’oiseaux en tous genre : le jardin abrite des collections de plantes rares et d’arbres remarquables, un palmarium et une volière…

3 avenue de la Porte d’Auteuil – 1 avenue Gordon Bennett – 75016 Paris

∇ Le plus paisible : le Jardin Saint-Gilles Grand Veneur – Pauline-Roland

Encore un jardin secret et romantique du Marais dont on ne part pas indifférent. Chargé d’Histoire, ce jardin est celui de l »hôtel du Grand-Veneur, qui fut construit au 17ème siècle pour Hennequin d’Ecquevilly, Capitaine général de la Vénerie du roi : il était chargé d’organiser les chasses à cour du roi. C’est un îlot de verdure à la française, où les rosiers ont la part belle. Un délice pour s’extraire de la rumeur environnante.

9 rue du Grand Veneur – 75003 PARIS

N.B : Tous ces jardins sont gratuits d’accès … plus aucune excuse !

∇ Le Bonus des Jardinophiles ∇

En ce moment, et jusqu’à la mi-juillet, se tient au Grand Palais une grande exposition complètement consacrée aux Jardins vus par les artistes. Fragonard, Monet, Cézanne, Klimt, Picasso ou encore Matisse sont à l’honneur dans cette exposition pensée comme une promenade de liberté et d’imagination. De la Renaissance à nos jours, six siècles de création autour du jardin sont réunies : peintures, sculptures, photographies, dessins, installations, environnements sonores et olfactifs … une belle découverte qui célèbre les beaux jours avec panache.

« Le Parc » de Gustave Klimt (1910).

3, avenue du Général Eisenhower – 75008 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.