Bons plans de la rédaction

4 choses que vous ne saviez pas sur le Marais

Le Marais est un quartier emblématique de Paris. Avec ses ruelles, ses boutiques pointues, ses petites terrasses et ses jardins cachés, il est parfait pour se balader et se perdre. Et ce depuis de nombreuses années, le quartier a été préservé et garde son charme d’antan. Et il y a de quoi, car il est riche d’une histoire de plusieurs siècles. 

1. On y trouve la plus vieille maison de Paris

Au 51 rue de Montmorency se trouve la plus vieille maison de Paris. Si d’aucuns pensent que la plus vieille maison de Paris est celle du 3 rue Volta, il n’en est rien. Il a été prouvé que la maison de Nicolas Flamel, le célèbre alchimiste à qui l’on doit la légende de la pierre philosophale, est bel et bien la plus âgée que l’on puisse dater. En effet, elle a été terminée en 1407 et se tient toujours fièrement dans la petite rue. Celui qui lui a donné son nom n’y a jamais habité mais y logeait des indigents. À noter, la bâtisse abrite aujourd’hui une auberge de bonne facture.

2. Le Marais tient son nom des marécages sur lesquels il a été construit, mais pas que…

Le Marais semble être un nom assez éloquent. Pourtant, il est à double sens. En effet, cette partie de Paris a longtemps été une zone marécageuse puisqu’elle était située entre deux bras de la Seine. Un affluent s’est tari et a donc laissé place à une zone particulièrement fertile. Des communautés de moines se sont donc installées à cet emplacement pour travailler les terres et les transformer en de grands espaces maraîchers à partir du 9e siècle. Et c’est donc également grâce à ces potagers qui ont servi à nourrir de nombreux Parisiens que le Marais s’appelle ainsi !

3. Il est le berceau de l’ordre des Templiers

La plus grande maison des Templiers de France se trouvait autour de l’actuelle Mairie du 3e arrondissement. Le tracé y est encore visible aujourd’hui. Dans cette commanderie, le mystérieux ordre des Templiers cachait le fameux trésor du temple. Certains murmurent qu’il serait encore enterré quelque part, puisqu’il n’a jamais été retrouvé…

4. De la culture dans les hôtels particuliers

Les hôtels particuliers sont légions dans le Marais. Il a été un haut lieu d’habitation pour les nobles aux XIVe et XVe siècles. Miraculé des Grands Travaux d’Haussmann, le quartier a gardé son côté authentique, ses ruelles escarpées et surtout, ses magnifiques hôtels particuliers pourvus de jardins secrets. Il a donc fallu trouver un usage à ces bâtisses hors du commun. L’Hôtel de Soubise abrite, par exemple, une partie des Archives Nationales. Le Musée Carnavalet (fermé pour travaux jusqu’en 2019) est installé dans l’hôtel du même nom et dans l’hôtel Le Peletier de Saint-Fargeau. L’Hôtel de Sens et son architecture médiévale accueillent, quant à eux, la jolie bibliothèque Forney… N’hésitez pas à arpenter les rues et a franchir les portails impressionnants pour vous laisser surprendre.

Crédit photo de une : Cultequecoute

À lire également : 
Balade autour de la place de la Madeleine
Le Pavillon de la Reine, l’hôtel à connaître place des Vosges

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.