Art, Visite & Exposition

Le duo Pierre et Gilles se dévoile à la Philarmonie de Paris

Jusqu’au 23 février prochain, la Philharmonie de Paris présente l’univers singulier et ultra-kitsch de Pierre et Gilles. À travers une exposition immersive, le duo d’artistes français réunit pour la première fois leurs portraits de célébrités les plus rares… Le tout, en musique !

Une rencontre sous le signe de la créativité

Depuis leur rencontre dans les années 1980, Pierre Commoy et Gilles Blanchard ont photographié et sublimé plusieurs générations de stars. Le premier est photographe, tandis que le deuxième s’adonne à la peinture. Réunis par leur passion pour la musique populaire, les deux artistes ont rapidement imaginé un processus créatif, précis et original. Ils font d’abord poser leurs modèles (des inconnus, des amis ou des VIP’s) dans des décors sophistiqués de leur atelier. Une fois la photo imprimée, commence alors un long travail de peinture ! Gilles laisse libre court à son imagination et pimpe chaque tableau à coup de fleurs, d’oiseaux, étoiles, etc.. Le rendu est véritablement unique… Depuis 2012, leurs œuvres ont été exposées dans le monde entier et connaissent un grand succès.

Un cadre sonore exceptionnel

L’exposition de la Philharmonie représente leur première présentation sur le thème de la musique. Elle est constituée de 110 œuvres et de 2 installations inédites réalisées par le tandem créatif. Intitulée « La Fabrique des Idoles« , elle conduit le visiteur dans un univers complètement surréel. Ici, les célébrités sont présentées telles des icônes religieuses pop qui jouxtent reliques et autres objets liturgiques. Le vrai plus ? À l’entrée du parcours, vous vous verrez remettre un casque audio pour écouter la chanson qui accompagne chaque tableau. Soit, une playlist d’une centaine de titres à découvrir en mode silent party !

Les coulisses de leur ‘Fabrique des Idoles’

Dans leur sanctuaire 2.0, on retrouve un vrai panthéon iconoclaste et sentimental. De Sheila à Françoise Hardy en passant par évidemment Sylvie Vartan. Claude François, ou encore Eddy de Pretto… Même si les célébrités mises en lumière sont majoritairement françaises, on spotte tout de même Stromae, Madonna et Michael Jackson au fil du parcours ! L’exposition explore leur rapport à la musique, ses codes et ses symboles. Ils offrent au visiteur des infos inédites pour comprendre le fonctionnement de leur fabrique des idoles.

« La Fabrique des idoles » jusqu’au 23 février prochain à la Philharmonie de Paris. 221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.