Restaurant

Rentrée gastronomique : les nouvelles tables qui font le buzz

À Paris, la rentrée est toujours synonyme d’ouverture de la saison des nouvelles tables très convoitées. Rooftop caché, bouillon à la bonne franquette, cantine libanaise ou restaurant de chef étoilé, on fait le point sur les nouveaux spots à connaître. 

Ischia 

Le pitch : déjà à la tête de plusieurs établissements parisiens de renom (Le Chardenoux, Aux Prés, le Bar des Prés, Dragon…) Cyril Lignac inaugure ‘Ischia’ en lieu et place de son tout premier restaurant, Le Quinzième. 

La carte : désirant être plus en phase avec les attentes actuelles des foodies, la star des chefs proposera une cuisine aux influences italiennes. Si l’on s’en tient au nom, on aura sûrement droit à des mets napolitains, Ischia étant une petite île non loin de Naples…

Aucune date officielle n’a été communiqué pour le moment, il faudra donc faire preuve d’encore un peu de patience !

Ischia, 14 rue Cauchy, 75015 Paris

Tortuga 

Le pitch : Tortuga, c’est le nouveau bébé du chef Julien Sebbag. Sa particularité ? Il trône juste en face de son grand frère ‘Créatures’, sur le toit-terrasse des Galeries Lafayette Haussmann !

La carte : ici, c’est le poisson qui est mis à l’honneur mais de façon saisonnière, locale sauvage uniquement. Une démarche 100% éco-responsable – cher au cœur du chef – qu’on ne peut que saluer. 

Tortuga, Galeries Lafayette Paris Haussmann, 25 Rue de la Chaussée d’Antin, 75009 Paris. En savoir plus sur Tortuga, ici

MoSuke 

Le pitch : Après nous avoir régalé tout l’été chez EDO, au Palais de Tokyo, le jeune chef Mory Sacko ouvre son premier restaurant : ‘MoSuke’, contraction des deux premières lettres de son prénom et de « Suke » en hommage à Yasuke, premier et unique samouraï africain du Japon.

La carte : un mix parfait (et inédit !) de ses deux inspirations : ses origines africaines et sa passion pour la cuisine japonaise. Concrètement, ça donne quoi ? Des sticks rice au gombo et caviar, sole en feuille de bananier, boeuf sauce mafé au tamari, gambas au miso… Mélanges exotiques et explosion de saveurs en perspective. 

Les fans de l’émission Top Chef – dans laquelle on l’a découvert – doivent se frotter les mains d’impatience. On préfère vous prévenir, la table du disciple de Thierry Marx risque d’être prise d’assaut très vite… À vos réservations !

Mosuke, 11 Rue Raymond Losserand, 75014 Paris. JE RÉSERVE

Bouillon République

Le pitch : Chartier, Racine, Julien, Pigalle… Depuis maintenant plusieurs années, les bouillons parisiens ont le vent en poupe et fleurissent de partout. Surfant sur cette vague, la famille Moussié inaugure un deuxième Bouillon, sur la célèbre place de la République, en lieu et place de la brasserie ‘Chez Jenny’. 

La carte : tout pareil que chez son grand frère, le Bouillon Pigalle. Soit, les grands classiques de la cuisine française comme les œufs mayo, poireaux-vinaigrette, escargots, bœuf bourguignon et autres blanquettes, profiteroles… Et toujours à prix très doux. Le combo gagnant !

Bouillon République, 39 boulevard du Temple, 75003 Paris

Eats Thyme

Le pitch : À deux pas du Jardin du Palais Royal, Carla Rebeiz ouvre une nouvelle adresse de restauration et épicerie libanaise : Eats Thyme.  Avec celle-ci, l’ex-banquière d’affaires souhaite redonner ses lettres de noblesse à la gastronomie de chez elle. 

La carte : elle fait la part belle aux légumes, herbes, épices et aux céréales avec des plats végétariens traditionnels. Sur place, on découvre alors des Mann’oushes (galettes de blé libanaises) cuisinées minute, labné en mezzé, du vrai taboulé ou encore des croissants fourrés au zaatar. 

Le plus ? Sélectionnés auprès des meilleurs petits producteurs et artisans, tous les produits Eats Thyme sont disponibles à la vente.

Eats Thyme, 44 Rue Coquillière, 75001 Paris

Frenchie Pigalle 

Le pitch : après son très successful spot de la rue du Nil, la nouvelle adresse de Gregory Marchand change de quartier pour se nicher au sein du Grand Pigalle Hôtel. Son slogan ? « Eat me like it’s hot ».

La carte : un joyeux mix « sexy-trash » (selon ses mots) de street food et de gastro, servi dans des petites assiettes couture. À commander : les nuggets de ris de veau à tremper dans la crème crue & caviar, ricotta fumée et mirabelles avec un sabayon de ciboulette, bacon scones, beignets de courgettes… Une adresse gourmet à ne pas rater cette saison.

Frenchie Pigalle, 29 rue Victor Massé, 75009 Paris

Mun

Le pitch : en plein milieu des Champs-Élysées, ce paradis végétal en rooftop offre la plus belle vue de la capitale ! Soit, l’adresse sélect où va se presser la faune parisienne… 

La carte : signée Julien Chicoine et Roland Puse, elle met à l’honneur des mets aux accents nippons. À commencer déjà par le sushi-bar de luxe qui deale les plus beaux poissons crus ! À tester également : le poulet croustillant sauce tonkatsu, les tempuras, le black cod et miso à l’orange… Côté douceurs, elles sont griffées Yann Couvreur, une valeur sûre. 

Mun, 52 avenue des Champs‐Élysées 75008 Paris. 01 40 70 57 05 

Pépita

Le pitch : Après trois tables en hommage à sa Corse natale, Saveriu Cacciari pose ses valises dans le Quartier Latin. Décorée par l’agence DOD, cette superbe néo-brasserie nous fait voyager, prolongeant un peu l’été…

La carte : colorée et définitivement fraîche. Burrata, gaspacho, pasta negra… sans parler des délicieuses pizzas napolitaines, sandwichs focaccia et autres salades. On y court !

Pépita, 88 Boulevard Saint-Germain, 75005 Paris

Par Mélanie Hroorakvit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.