Restaurant, Restaurant tendance

Les restos les plus prisés pendant la Fashion Week

Ce lundi 26 septembre marque le coup d’envoi de la Fashion Week qui attirent les fashionistas, socialites et rédactrices de mode du monde entier. Zoom sur les tables où se retrouvent cette jolie faune, avant ou après les défilés de la journée…

Les nouveaux restaurants qui font le buzz

Le restaurant Les Parisiens de l’hôtel Pavillon Faubourg Saint-Germain & Spa

Situé à l’angle des rues de l’Université et du Pré-aux-Clercs, Les Parisiens propose à Saint-
Germain-des-Prés un nouveau lieu de rendez-vous au chic très parisien.
Banquettes en cuir et velours sable, tables de quartzite cerclées de laiton, céramiques et autres miroirs reflétant les toiles de laque… Son décor souffle un vent de modernité sur les codes de la brasserie.

Aux commandes des fourneaux, on retrouve Thibault Sombardier. Le finaliste de Top Chef a conquis les gastronomes parisiens au restaurant Antoine, auréolé d’une étoile, puis dans ses bistrots affûtés Mensae et Sellae. Ainsi, la carte de cette néo-brasserie met à l’honneur des plats emblématiques comme le demi-homard gratiné à la Savora et ses frites, le tartare, les ravioles d’escargots, la mousse au chocolat praliné ou encore la sole meunière. Pour le reste, le chef défend ici les valeurs de la haute-bistronomie qui lui sont chères, dans des recettes qu’il veut « accessibles, lisibles, simples d’apparence et précises dans le travail de fond .» Avec une attention toute particulière apportée aux produits de saison.

Côté vins, la cave est éclectique avec des domaines de vignerons, de la biodynamie, des cuvées parcellaires, de belles références sur les grandes appellations françaises et des champagnes de vignerons comme de grandes maisons. Un solide atout pour répondre à l’ambition de faire du restaurant « une référence de la gourmandise dans son quartier ».

Les Parisiens à l’hôtel Pavillon Faubourg Saint Germain & Spa, 5 rue du Pré-aux-Clercs, 75007 Paris. 01 42 61 01 51

Le restaurant Bonnie de l’hôtel SO/Paris

Inauguré le 6 septembre dernier, Bonnie offre une vue imprenable sur la Seine et l’Île Saint Louis. Situé au dernier étage de l’hôtel SO/Paris, le nouveau restaurant du groupe Paris Society est idéal pour profiter des derniers beaux jours en terrasse. Il renferme un restaurant, un bar et un club. Le table se veut une brasserie chic avec un twist new-yorkais et sa carte fait la part belle aux produits de la mer et aux belles viandes rigoureusement choisies.

Bonnie, 10 rue Agrippa d’Aubigné, 75004 Paris. 01 78 90 74 74

Madame Brasserie au 1er étage de la Tour Eiffel

Inaugurée en juin dernier, la brasserie nichée au premier étage de la tour Eiffel ouvre une nouvelle page de son histoire. Aux fourneaux, on retrouve le chef étoilé Thierry Marx. Celui-ci a trouvé son nouveau terrain de jeu, tout en faisant honneur au terroir francilien. Le résultat ? Une carte renfermant tous les incontournables de brasserie, avec une touche de modernité et de raffinement en plus. Pour ceux qui veulent y emmener leur date : n’hésitez pas à prendre le supplément pour avoir un emplacement près des baies vitrées.

Madame Brasserie, 1er étage de la tour Eiffel, 75007 Paris. 01 83 77 77 78

Cavalieri

Cavalieri a ouvert ses portes la semaine dernière, le 21 septembre 2022. Ce magnifique spot de 120m2 abrite 65 couverts et propose une cuisine signée du chef doublement étoilé Bruno Verjus. Dans les assiettes : des mets qui mettent en lumière les savoureux produits du Sud… Le tout, à déguster dans un sublime cadre qui qui marie à merveille les matériaux noble. Le credo du lieu ? Du soleil dans l’assiette & du bonheur en bouche !

Cavalieri, 71 avenue Paul Doumer, 75016 Paris.

Braise

Récemment ouvert, Braise est la rencontre entre le grill et la gastronomie. Cette nouvelle adresse pensée par Stéphane Manigold et Matthias Marc, a été créée autour de la cuisson au feu. Ainsi, de l’entrée au dessert, on se délecte de la cuisine du chef Sylvain Courivaud, façonnée par les flammes, à travers la cuisson, la couleur, le goût et la chaleur.

Braise, 19 rue d’Anjou, 75008 Paris.

Les restaurants « valeurs sûres »

Les Deux Magots

Si au siècle dernier, le célèbre café recevait la fine fleur de la scène intellectuelle et artistique (Verlaine, Rimbaud, Mallarmé, Aragon, Sartre et Beauvoir, Hemingway, Picasso, pour ne citer qu’eux…) aujourd’hui la tradition se perpétue et Les Deux Magots demeure plus que jamais le spot favori des personnalités parisiennes et internationales de la sphère politique, des arts, des lettres ainsi que du monde de la mode. Que ce soit dans sa superbe salle historique dominée par les statues des deux magots, en terrasse ou en jardin pour apprécier la vue bucolique de la Place Saint Germain et de l’Église de Saint-Germain-des-Prés, les hôtes sont accueillis tout au long de la journée, du petit déjeuner au dîner.

À vous les pâtisseries griffées Pierre Hermé, les délicieux croque-monsieur à manger sur le pouce, salades healthy et autres délicieux mets de la maison… Mention spéciale pour l’excellent brunch qui représente le moment gourmand parfait pour se retrouver et se raconter ses souvenirs de vacances.

Les Deux Magots, 6 Place Saint-Germain des Prés, 75006 Paris

Taokan

Chez Taokan, on part à la découverte de la gastronomie chinoise contemporaine. Dans un cadre chic au décor raffiné et élégant, on y déguste des spécialités locales dont les rouleaux de printemps et les fameux Dim Sum, réalisé sous les yeux des convives. Des plats préparés à partir des meilleurs ingrédients, frais et originaux. Coup de cœur ultime pour les crabes mous sautés sel et poivre… Avec son atmosphère feutrée et son accueil souriant, l’esprit de Taokan comblera même les plus exigeants.

Taokan Saint Germain des Prés, 8 rue du Sabot 75006 Paris. 01 42 84 18 36 & Taokan Saint-Honoré, 1 rue du Mont Thabor 75001 Paris. 01 42 61 97 88

Bel Canto

Non loin de Notre-Dame de Paris, se cache une adresse insolite qui mêle haute gastronomie et chant lyrique : Le Bel Canto. Ainsi, dans un décor fait de velours rouge et de bois nobles, se joue tous les soirs un dîner-spectacle incroyablement envoûtant. Tout en s’en prenant plein les yeux (et les oreilles) vous pourrez vous délecter de plats généreux et raffinés : foie gras, tartare de poisson, carré d’agneau… L’ambiance est chaleureuse et cette belle table ravira autant les gourmets que les mélomanes. 

Le Bel Canto, 72 Quai de l’Hôtel de Ville, 75004 Paris. 01 42 78 30 18. En savoir plus sur le restaurant Bel Canto, ici.

Le restaurant Tout-Paris de l’hôtel Cheval Blanc Paris

Perchée au 7ème étage de la Samaritaine, le Tout-Paris affiche une vue époustouflante sur la capitale. Ouvert toute la journée, cette brasserie mondaine vous permettra de profiter d’une jolie terrasse bucolique, telle un jardin suspendu sur les toits de Paris… Vous pourrez y déguster votre repas ou juste siroter un cocktail à l’heure de l’apéro.

À la carte, on retrouve des grands classiques. Salades sophistiquées, poulet rôti, pièce de viande et frites, Paris-Brest… La grande valeur ajoutée de ce spot n’est autre que la vue incroyable sur la Seine et les monuments emblématiques de la capitale ! En savoir plus ici.

Le Tout-Paris au Cheval Blanc Paris, 8 Quai du Louvre, 75001 Paris. 01 79 35 50 22

Le restaurant Yakuza de l’hôtel Maison Albar Paris Vendome

Après Yakuza Porto et Lisbonne, Olivier Da Costa pose ses valises à Paris. C’est à l’hôtel Maison Albar Vendôme que le chef a élu domicile. L’entrée façon speakeasy nous fait sourire, elle se présente comme une porte dorée dissimulée dans le lobby de l’hôtel, à travers laquelle on se signale. Une fois à l’intérieur c’est un décor pimpé de velours, carpes au plafond et geishas aux murs que l’on découvre… Et bonne nouvelle, l’émerveillement se poursuit dans l’assiette ! On se délecte alors d’une interprétation méditerranéenne des spécialités japonaises autour du poisson.
À la carte : toro ventrèche de thon et king crabe, décliné également au poisson et guacamole, gunkan truffé avec un œuf de caille, temaki shake saumon ciboulette… Pour accompagner ces délicieux mets, Yakuza propose une belle sélection de sakés ainsi que des cocktails et des limonades matcha. À ne pas rater : le fondant au thé vert et glace sésame.

Yakuza, 7 Rue du Helder, 75009 Paris. 01 87 44 87 05

Les restaurants festifs

Roxie

Roxie se présente comme le digne petit frère du Piaf. Le RDV idéal pour la Fashion Week ! Il nous fait vivre l’esprit du Chicago de la prohibition en plein coeur de Paris. On est tout de suite séduits par l’ambiance sulfureuse et les lumières tamisées façon music-hall… Les VIP s’y bousculent pour danser des nuits entières au rythme du live band. Mais la surprise ne s’arrête pas là car on déguste une cuisine française incroyable. Du 100% fait maison avec des produits nobles et frais ! Œuf cassé aux truffes régressif, thon maki crispy couture, king crab salade…  Tout est absolument délicieux et avant même de partir, on pense déjà à revenir ! Un sans faute pour le nouveau-né du groupe Paris Society.

Roxie, 23 Rue de Ponthieu, 75008 Paris. 01 53 75 31 00

Noto

Peu importe la saison, le restaurant de la salle Pleyel est toujours rempli de joli monde. Surtout lors de la Fashion Week ! La décoration de sa salle Art-Déco fait la part belle au marbre, au noyer brillant et autres lustre. Un divin mélange  éclectique-chic. À la carte : ceviche de bar, tartare de thon, pastas de folie, belles Gambas au grill… De la bonne cuisine italienne, goûteuse et solaire, comme on aime ! À la tombée de la nuit, l’ambiance se transforme complètement. Il n’est pas rare de voir les socialites se mettre à danser furieusement au son de la musique… Un vrai temple du cool.

Noto, 252 bis rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris. 01 86 95 96 60

Maison Russe

Déjà à la tête de restaurants hyper trendy tels que Mūn, CoCo Paris, Girafe, Perruche, Bambini ou encore Roxie, le groupe Paris Society dévoile aujourd’hui son nouveau-né, baptisé ‘Maison Russe‘. D’après leurs propres mots : ‘C’est un lieu exceptionnel où l’âme slave rencontre l’esprit parisien. Table chic, bar, épicerie fine… Dans la Ville Lumière, poussez les portes de la Russie chatoyante.
Niché dans le 16ème arrondissement de Paris, en lieu et place de l’Hôtel particulier Pauilhac, ce nouvel écrin se révèle somptueux. Au fil de la découverte, flânant de salon en salon au décor fastueux, l’établissement se dévoile être bien plus qu’une table, un bar et une épicerie fine ! C’est une nouvelle obsession parisienne. À la carte, on (re)découvre des grands classiques : caviars servis à la cuillère, œuf coque coulant, coulibiac, chouquettes vanilles servies à la réglette et pavlovas ivres de fruit, de chocolat ou de caramel…

Maison Russe, 59 avenue Raymond Poincaré, 75016 Paris.

Café Lapérouse 

Installé à l’entrée de l’Hôtel de la Marine, le Café Lapérouse se veut le rendez-vous idéal des Parisiennes stylées, qui s’y retrouvent tout au long de la journée. Boiseries, céramiques, cuirs de Cordoue, fauteuils coquillages et lustres Baccarat… Ici, rien n’a été laissé au hasard puisque c’est Cordelia de Castellane qui signe ce décor de rêve. L’impressionnante fresque murale, c’est son œuvre également. Une véritable invitation au voyage !

Évidemment, la carte affiche tous les classiques de la brasserie mondaine parisienne : Croque-Royal à la truffe, ceviche de thon au lait de coco, carpaccio de daurade royale du Finistère et saint-Jacques ou encore terrine de foie gras à tomber… L’expérience à vivre absolument, à l’abri des regards indiscrets. En savoir plus ici.

Café Lapérouse, 2 Place de la Concorde, 75008 Paris. 01 53 93 65 53

Les coups de cœur de la rédaction

Mama Sens dans les Galeries Lafayette Haussmann

Dix ans après avoir quitté la capitale, Jacques et Laurent Pourcel, le duo incontournable de la haute gastronomie française fait son grand retour sur la scène culinaire parisienne. C’est donc au premier étage du magasin Coupole qu’on découvre leur dernier-né. Baptisé Mama Sens, ce concept propose une expérience culinaire authentique au cœur des terres méditerranéennes. Une cuisine à la fois réconfortante et généreuse, qui invite à l’évasion…

Dans une atmosphère chaleureuse et conviviale, les frères Pourcel vous proposent une carte variée, revisitant les plats traditionnels de la gastronomie méditerranéenne. Pour prolonger cette expérience unique, Mama Sens propose également dans sa partie épicerie fine. Huile d’olive, sel et autres condiments… Une sélection minutieuse, choisie avec exigence par les frères Pourcel aux quatre coins de la Méditerranée.

Mama Sens au 1er étage des Galeries Lafayette Haussmann, 40 Boulevard Haussmann, 75009 Paris.

Le restaurant Montecito de l’hôtel Kimpton Saint-Honoré

Restaurant de l’hôtel Kimpton Saint-HonoréMontecito vous invite à embarquer pour un voyage vers sa Californie natale… Version contemporaine d’une brasserie décontractée, la salle est décorée avec les mêmes accents de la Côte Ouest. Grâce à la scéno trendy – signée Humbert & Poyet – on est tout de suite transportés à Santa Barbara ! Cet écrin baigné de lumière affiche d’immenses plafonds, un grand comptoir, des touches de marbre et de terrazzo ci-et-là, plusieurs petits espaces intimistes ainsi qu’une cuisine ouverte. Aux manettes de celle-ci, le chef français Nicolas Pastot avec la complicité de Carrie Solomon.

On découvre alors à la carte, des recettes saines et gourmandes. CALI flower, fluffy pancakes sans gluten, Cobb Salad ainsi qu’une large proposition de plats veggie, vegan ou sans gluten… Notre coup de cœur ? La tostada croustillante aux langoustines, à tester absolument ! Mention spéciale pour l’immense patio à l’abri de l’agitation parisienne, qui permet de se déconnecter le temps d’un repas… En savoir plus ici.

Montecito, 27 – 29 Boulevard des Capucines, 75002 Paris, France. 01 80 40 76 40 

Mimosa dans l’Hôtel de la Marine

Juste en face du Café Lapérouse, au cœur de l’Hôtel de la Marine, trône Mimosa. La nouvelle table de Jean-François Piège se présente comme la new place to be de tous les socialites ! La déco signée Dorothée Delaye (Hôtel Sookie, La Planque…) est juste somptueuse. À l’aide d’artisans français pointus, l’architecte star a recréé les codes nautiques avec un plafond façon coque de bateau, pièces en acajou brillant, suspensions hélices et miroirs vieillis… Les grands canapés verts, fauteuils bleus et chaises en velours rayé face à la petite cuisine ouverte viennent apporter une touche comfy au cadre.

Quant à la carte, elle deale une cuisine du bord de mer bien maîtrisée. Homard-frites au goût légèrement fumé ou homard bleu aïoli frites, beignets de légumes à la Giusti, gravelax de daurade vinaigre de concombre ou encore le délicieux thon rouge raifort-coriandre, cette table d’inspiration méditerranéenne fera le bonheur des plus grands gourmets. Envie de finir sur une touche sucrée ? Vous aurez ici le choix entre un ananas en surprise, grenade, mélisse, un divin pudding de panettone, accompagné de sa glace à la fleur d’oranger ou encore des beignets chou chou… Le plus difficile sera de ne pas tous les prendre !

Mimosa, 2 Place de la Concorde, 75008 Paris. 01 53 93 65 52

Coco dans l’Opéra Garnier

La nouvelle table de l’Opéra Garnier, petite dernière du groupe Paris Society (Loulou, Girafe, Monsieur Bleu…). Elle épate avec sa spectaculaire salle décorée façon Gatsby, avec un piano bar signée Thierry Boutemy. Aux fourneaux, Julien Chicoisne et sa brigade ont pensé à tout le monde.  Les appétits de loups comme les brindilles. À la carte, cœur de saumon fumé, tempuras de daurade, asperges vertes sauce mimosa etc… Un pur délice. Coco s’affiche définitivement comme la nouvelle adresse mondaine où les socialites vont se presser…

Coco Paris, Place Jacques Rouché, 75009 Paris. 01 42 68 86 80

Shabour

Assaf Granit et Uri Navon ont encore frappé. Déjà aux commandes du célèbre Balagan, le duo s’est allié à un autre, formé par Dan Yosha et Tomer Lanzmann. Leur but ? « Tendre un invisible pont entre Israël et la France, Jérusalem et Paris ».  Dans ce « bar » hautement stylé, on dîne sur les tables hautes en marbre, autour de la cuisine centrale. À la carte, une cuisine méditerranéenne de haute volée. Poulpe grillé et sa sauce harissa, pain cuit dans une branche d’olivier et relevé au za’atar… Pour finir sur une touche sucrée, les convives ne pourront pas résister à la mousse au chocolat et fleur de sel… Depuis leur ouverture au début du mois, la foodosphère est en émoi et la queue n’en finit plus !

Shabour, 19 rue Saint-Sauveur, 75002 Paris. 

B.B. Blanche

Au sein du club de sport hyper branché ‘Blanche’ se niche B.B., la seconde table parisienne du chef Jean Imbert. Au premier étage de cet hôtel particulier très élégant, il mixte avec brio les produits du terroir. Il y propose ensuite des plats sains et gourmands, déclinés en recettes ‘monochromes’ rouge, blanc… Et qui font le bonheur des brindilles ! Côté décor, c’est chic et raffiné. Parquet d’antan, tables en marbre, banquettes en velours et autres miroirs au plafond… La salle à manger peut accueillir jusqu’à 40 personnes et le jardin d’hiver rend ce lieu exceptionnel.

B.B. Blanche,  21, rue Blanche 75009 Paris. 01 40 40 21 61

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.