Tous les tags d'articles : savoir-faire

Renouard : urbaine dégaine

Les jours rallongent ! On sort de l’hibernation pour réveiller ses envies jusque là enfouies sous des pulls, et on se précipite chez Renouard, notre fashion obsession pour les beaux jours. ◊ Un ADN qu’on adore Renouard, c’est la maison de maroquinerie française qui a acquis ses lettres de noblesses en 1891 (c’est dire !) et depuis souligne les allures des élégantes les plus exigeantes. Les amoureux de sacs (de voyage, porté-épaule, à bandoulières …), de pochettes et autres ceintures connaissent. Un savoir-faire remarquable, un travail artisanal à n’y rien redire, des lignes étudiées mais sans chichi : voila Renouard. Ξ Une collection qui dynamise le look C’est le grand retour des jours qui finissent plus tard que l’heure du gouter ! A notre avis, ça se fête, avec LE sac qui ira à votre silhouette. Nos conseils de pro ⇒ – Si vous êtes plutôt petite, optez pour un sac pas trop grand, pour ne pas tasser la silhouette – Si on le choisit sophistiqué, on mise sur une tenue cool, et inversement proportionnel – …

Ventcouvert : la tentation de l’hiver

Toute personne censée est au courant : l’hiver, c’est coton pour le dressing. D’abord, il faut éviter l’écueil bien connu du Bibendum ; ensuite, il faut trouver des couleurs qui répondent correctement à l’absence totale de luminosité propre au mois de janvier. Heureusement, Ventcouvert, la maison spécialisée dans la confection de Cuir, Peaux Lainées et Daim nous propose de très belles collections. Nous voilà parés.  ◊ L’esprit de la marque  Ventcouvert travaille la peau en matière noble, ce qui en fait une marque proche du luxe tout en restant abordable (bon point !). La peau y est une histoire d’amour : mise en valeur, elle est naturelle, riche de ses imperfections qui lui donnent son cachet. Les collections s’adressent aussi bien à la gent féminine que masculine : pour la première, on craque sur les parkas élégantes et  réconfortantes, pour la seconde, on adore le bombardier aussi viril qu’intemporel. Il y a dans l’esprit des lignes dessinées par Patrick Taïeb, le créateur, quelque chose d’incontournable, de facile, de cocooning … et d’hippie chic. D’ailleurs, les peaux lainées ont la part …

La Maison Girard-Perregaux remporte le Bucherer Watch Award 2017

Avis aux amateurs de belles pièces et d’excellence horlogère : la montre Neo Bridges remporte cette année le « Bucherer Watch Award », inscrivant la Maison Girard-Perregaux au panthéon des meilleures manufactures mondiales. ◊ Le « Bucherer Watch Award » Initié en 2014, le « Bucherer Watch Award » s’est rapidement imposé comme le rendez-vous incontournable des passionnés de montres. Un jury d’experts se réunit pour gratifier le garde-temps le plus brillant  : créativité, excellence et savoir-faire sont attendus. Avant que le prix ne soit attribué, une sélection de 30 montres étaient  exposées au premier étage du magasin parisien Bucherer, boulevard des Capucines, faisant étalage du savoir-faire horloger des plus grandes maisons du monde.  ◊ Un jury d’experts Pour cette édition 2017, le jury rassemblait Monsieur Philippe Bessard (collectionneur et passionné d’horlogerie), Monsieur Didier Bévillon (Administrateur de la Fédération de l’Horlogerie), Monsieur Thierry Castagna (Président Fondateur de la Cote des Montres – Délégué France de la Fondation de la Haute Horlogerie), Madame Nathalie Célia Koch-Chevalier (Directrice Générale de Bucherer France), Monsieur Stephan Ciejka (Directeur de la rédaction et Rédacteur en chef de La …

Noël 2017 : le meilleur des bulles pour préparer le réveillon

La période des bulles et de l’effervescence pointe son nez : les plus prévoyants avisent déjà le calendrier, pensant menus, cadeaux, et autres détails cruciaux … Pour vous aider dans ce parcours semé d’embuches, voici une sélection des bulles qui méritent leur placeau panthéon des festivités. ◊ Celles qui préparent Noël Le plaisir des fêtes, c’est qu’elles s’étalent : on les voit venir (partir aussi, d’ailleurs). Bien avant la date fatidique, on commence à se glisser dans nos habits guindés : voila de quoi mettre nos dégustations au diapason.  Pour les zythologues (n, m : bierophiles, amoureux du houblon, férus de la brasserie)  : la bière de Noël Jenlain. Ambrée, au subtil goût malté et aux arômes d’orange, cette bière de la brasserie Duyck est spécialement créée pour l’occasion. Son habit d’or et de blanc l’accorde parfaitement avec l’esprit festif de la saison. Pour les amoureux du terroir  : le Crémant d’Alsace RÉVÉRENCE IX,  qu‘on s’offre en magnum (tant qu’à faire), de la maison Wolfberger. Présenté dans un coffret élégant, il met en valeur le savoir-faire de l’Alsace en terme de bon vivre. Sa …

Inspirations franco-nippones au restaurant ERH

Dans le 2e arrondissement, rue Tiquetonne, se niche, ou plutôt se déniche, une adresse précieuse. Rare. Au confluent de l’orient et de l’occident, ERH (pour Eau, Riz, Homme) est le terrain d’expression du chef Keita Kitamura, ancien second du restaurant NARISAWA (8ème au classement mondial). Nous l’avons essayé, et n’en sommes jamais tout à fait revenus. ◊ Les lieux Sont inattendus. Eux aussi, ils sont au confluent, du salon, de la Maison du Whisky, et du restaurant. C’est intime, chic et sobre. On se sent privilégié, choyé. Les lumières douces et les matériaux nobles donnent une intemporalité à l’espace. L’influence zen, notable, est soulignée par un bonsaï qui trône dans la salle.  ◊ L’assiette C’est là que les choses sérieuses commencent. ERH fonctionne menu. De l’amuse bouche (une huître de l’Utah au cresson alénois) au dessert (un mont blanc avec chips de topinambour) en passant par le plat (tempura de maigre au piment avec du choux romanesco, des haricots vert et des coques) ou l’entrée (un tartare de quasi de veau du Pays Basque avec une variation de radis et …

Quand la saison trouve son chic : Renouard, le must de la maroquinerie

A quelle envie irrépressible allez-vous céder, cette saison ? A la rédaction, c’est tout vu : on s’entête pour Renouard, la maison de maroquinerie d’origine bretonne qui définit l’allure et donne au chic une identité profonde, qui (heureux hasard) nous va comme un gant. ◊♦◊ Trouvez votre style ◊♦◊ Pour être certaine d’épouser votre personnalité, trouvez le match qui vous correspond … Notre conseil : accompagner son sac d’une paire de chaussures qui lui répond, pour lier l’allure et faire circuler les tons … typologie. ♥ L’entrepreneuse : elle est courageuse sans être écrasante, elle sait où elle va, et comment elle y va. ♥ L’amoureuse : elle papillonne, elle vit à 100 à l’heure : c’est son caractère, qui rayonne formidablement sur ceux qui la croisent. ♥ La rêveuse : elle a les pieds sur terre mais la tête dans les nuages, des histoires pleins les yeux et un altruisme sans fond. ◊♦◊ Et ces messieurs ? ◊♦◊ C’est ce qui a achevé de nous séduire dans cette marque dont le savoir faire (depuis 1891) définit un …

Frédéric Turpaud : les secrets d’un grand chef sommelier

L’avantage certain de chercher sans relâche de nouvelles adresses d’exceptions pour nos chers lecteurs, c’est de rencontrer des personnalités passionnées. Il y a peu, nous avons croisé la route de Frédéric Turpaud, chef sommelier au Divellec, l’un des restaurants étoilés de Mathieu Pacaud. D’emblée, il nous a livré une leçon que nous trouvons très prometteuse (et joyeuse) : « Avant de lire Rousseau, il faut apprendre l’alphabet. C’est la même chose pour le vin ». A la notre, et persévérance, donc !      ◊ La cave du Divellec, c’est quelque chose ! Comment parvient-on à un poste aussi élevé dans ce métier ? Quel est votre parcours ? C’est un parcours assez atypique. A 16 ans et 1 jour, on m’a dit que je pouvais quitter l’école, alors j’ai quitté l’école, et je suis allé frapper à la porte d’un restaurant. J’ai très vite été fasciné par le vin, par l’humain qu’il y avait derrière, par le terroir … Plus tard j’ai travaillé dans de grandes maison, Le Jardin des Sens à Montpellier, puis la Tour d’Argent et …