Bons plans de la rédaction

Rentrée littéraire : les 5 coups de cœur de la rédaction

Avec plus de 500 titres, la rentrée littéraire suscite comme chaque année beaucoup de frénésie. Notre choix – non exhaustif ! – s’est porté sur le premier roman, jubilatoire, de Quentin Tarantino ; sur des écrits empreints de poésie, d’humour, de fantaisie et d’Amour toujours... Bonnes lectures !

Il était une fois à Hollywood, Quentin Tarantino, éditions Fayard

Bien qu’inspiré de « Once upon a time…in Hollywood » ce premier livre du réalisateur Quentin Tarantino est un roman à part entière.
Los Angeles 1969. On retrouve l’acteur Rick Dalton en quête de rôles et son acolyte Cliff Booth, ex-cascadeur devenu cinéphile. Tous deux sont voisins du couple Polanski-Sharon Tate. Fort heureusement, la magie de la fiction imaginera pour l’actrice un destin tout autre à la réalité. Quentin Tarantino en suivant la même trame que son film oscarisé Once upon a time…in Hollywood développe dans l’ouvrage d’autres scènes et personnages extravagants ; fait allusion au cinéma français et se montre féroce avec Hollywood. Tout l’amour du 7ème art au cœur d’une création littéraire : réjouissant !

JE ME LE COMMANDE

Mon maître et mon vainqueur, François-Henri Désérable, éditions Gallimard

Vasco est mort. Crime ou suicide ? Sur son corps on a retrouvé un pistolet et un cahier de poèmes intitulé Mon maître et mon vainqueur. Peut-être une romance qui a viré au drame. Sûrement, d’après le narrateur… Vasco l’a écrit c’est Tina la clé de l’énigme. En mettant en parallèle à l’intrigue la passion entre les poètes Verlaine et Rimbaud l’écrivain dévoile une histoire où se mêlent enquête policière, poésie, sentiments exacerbés, sur fond d’humour noir. Brillant !

POUR LE COMMANDER, C’EST PAR ICI !

L’éternel fiancé, Agnès Desarthe, éditions de l’Olivier

De quoi se nourrit une existence ? Pour l’auteure Agnès Desarthe, d’une promesse d’amour entre deux enfants au son de la musique classique. Ils sont liés pour toujours. Leurs chemins se croiseront à plusieurs reprises.  Comme dans toute mélodie chaque retrouvaille rappelle à l’héroïne la toute première. Ce sont aussi les préoccupations d’une adolescente passionnée par la musicologie jusqu’à sa rencontre exaltante avec Yves. Ici, drame et petits bonheurs construisent le scénario d’une vie alors que défile l’actualité d’une époque.
De l’enfance à l’âge adulte, de désespoir en éblouissements, Agnès Desarthe dessine une œuvre aux tableaux follement vivants.

L’éternel fiancé est en lice pour le Renaudot et le prix Goncourt.

JE (RE)DÉCOUVRE CET AUTEUR

Mamba Point Blues, Christophe Naigeon, Les Presses de la Cité éditeur

1918. Jules, percussionniste venu de Gorée, est engagé sur le front d’une France qu’il ne connaît que par la littérature. Placé en première ligne il ne pense qu’à rentrer au pays. Mais le destin en décide autrement… Après les tranchées, le jeune homme part en Amérique avec ses frères d’armes, vit l’exubérance des Années folles dans une tournée avec son orchestre puis au célèbre Cotton Club de Harlem. Il croise Joséphine Baker qui l’entraîne à Paris. Là, Jules scelle une amitié avec l’écrivain Graham Greene, lequel le conduit jusqu’au berceau de ses origines : le Liberia.

1918 à 1980. De l’Alsace au New York qui ne dort jamais. De Paris à Monrovia, le franco-sénégalais suit un itinéraire fascinant au gré des bouleversements de l’Histoire et de la ségrégation raciale. Le tout ponctué par le jazz. Passionnant !

JE CRAQUE

La Grande Vallée, Edouard Bureau, éditions Le Cherche Midi

Le petit village de Cent-Maisons est sous l’effervescence de l’arrivée du Grand Batave. Il a promis qu’il n’y aurait plus de pluies diluviennes ni de nielle qui détruit le blé car il sait bouleverser la nature. Dans la vallée, beaucoup sont prêts à le croire sauf les bergers Arno et Belej partis en transhumance avec leur troupeau. Doux rêveurs, ils aiment s’attarder à scruter le ciel en s’extasiant devant la canopée. Pourtant les nuages de l’industrialisation vont venir assombrir ce spectacle parfait. Parviendront-ils à sauver la Grande Vallée de ce désastre causé par l’Homme ?

Fable semée d’étoiles ce roman d’un grand lyrisme met le lecteur face à ce que l’urbanisation à outrance peut faire de pire à la nature. Magnifique !

JE LE VEUX !

Écrit par Marie-Laure Vallée du blog Littérature et Compagnie. Instagram : livrissime_m.laure

Si vous êtes littéraire, vous aimerez aussi : 10 livres incontournables à découvrir, 10 livres aux couleurs des beaux jours et 15 très beaux ‘coffee table books’ pour pimper son intérieur

Si vous aimez...Partagez !

Partagez sur FacebookPartagez sur TwitterPartagez sur LinkedInPartagez par e-mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *