Restaurant

Les 10 nouveaux restaurants dont tout le monde parle à Paris

À Paris, la saison d’ouverture de nouvelles tables très convoitées ne s’arrête jamais ! La capitale est la scène de toutes les nouveautés gastronomiques et de belles adresses ouvrent leurs portes chaque jour pour faire découvrir aux gourmets les plus délicieuses saveurs... Table gastronomique en rooftop, café de grand chef ou restaurant mondain où faire la fête, on fait le point sur les 10 nouveaux spots à truster. 

Bonnie

Et si, pour commencer, on vous emmenait du côté du Marais ? En hauteur, plus précisément. Pour découvrir un restaurant presque secret où on est proches des étoiles et où les rêves prennent place. C’est en haut de la tour Morland que se cache donc Bonnie.

D’ailleurs, Bonnie ce n’est pas qu’un restaurant mais aussi un bar et un club situé au 15e et 16e étage de l’hôtel 5* SO/ Paris. Dans l’assiette, on découvre un mélange entre Paris et New York. C’est beau, c’est bon, c’est fun. Le chef propose des produits de très grande qualité et des assiettes à partager… Ou pas ! En entrée on a craqué pour les ravioles de boeuf à la truffe, champignons et foie gras (24 €), puis on a choisi le tian de légumes et céréales (26 €). Enfin, au dessert on opté pour le millefeuille à la vanille (14 €). Un véritable délice !

Si vous cherchez un lieu pour emmener votre +1, croyez-nous : la terrasse à 360° et sa vue imprenable sur Paris et les cocktails à tomber par terre vous feront gagner des points !

Adresse : 10 Rue Agrippa d’Aubigné, 75004 Paris

Bloom Shushi

Maintenant, direction le 17ème arrondissement de Paris, où on vous propose de découvrir les sushis végétaliens. En effet, Bloom Sushi est le premier restaurant à proposer de tels mets. Difficile de résister quand on sait à quel point le savoir faire de Christian Ventura est ici mis à l’honneur.

Chef renommé dans le monde de la gastronomie végétalienne, il a débarqué à Paris pour faire découvrir sa cuisine. Son but ? Préserver la biodiversité des océans. Et il a mis toute sa créativité pour proposer des sushis sans poisson mais également sans fruits de mer ou produits dérivés de l’exploitation animale.

On a eu la chance de goûter les California Shishito : poivron de pádron, cébette grillée, shichimi, sauce yuzu (les 8 pièces, 9€) mais aussi la salade Soba (16€). C’est un grand oui.

Menus à partis de 25€. 

Adresse :  99 rue Jouffroy d’Abbans, 75017 Paris

Sphère

Le 8ème arrondissement de Paris regorge également de très belles tables et il y a celle qui va désormais enchanter vos soirées : Sphère. Signée par le cabinet d’architecte Anegil, la décoration nous met tout de suite dans l’ambiance. À la fois, calme et vivante, soignée et élégante, vibrante et rassurante. On se laisse séduire par la cuisine du chef japonais Tetsuya Yoshida qui propose une cuisine française précise et raffinée. 

À la carte, n’hésitez surtout pas à opter pour le menu Carte Blanche qui se décline en 4 ou 6 services ou le menu entrée + plat + dessert à 38€ (26€ pour entrée + plat ou plat + dessert). Et pour accompagner au mieux votre choix, le sommelier vous proposera un accord mets/vins à tomber.

Si vous voulez une cuisine fraiche, gourmande et délicieuse, foncez chez Sphère, vous ne le regretterez pas.

Adresse : 18 Rue La Boétie, 75008 Paris 8

Micho

Cette fois, c’est Julien Sebbag qui va ravir vos papilles et pour ce faire, on se rend dans le 1er arrondissement de Paris. Au Menu ? Des Sandwichs à tomber par terre réalisés à partir de hallot (le pain brioché de Shabbat) de la non moins connue boulangerie Mamiche. Une fois de plus, ce chef ne déçoit pas !

En effet, son talent n’est plus à démontrer et il le prouve avec sa carte totalement inattendue. De notre côté, on a succombé au Stew avec son mijoté de bœuf, patates douce, salade de chou rouge, noisettes, persil, thina au paprika (15,50 €) mais aussi le Roast au poulet rôti, fenouil, aïoli à l’ail noir, œuf dur haché, radis pickles et oignons cébette (15 €). Si vous êtes plutôt du genre à vous attabler au restaurant pendant quelques heures, vous aurez également de quoi passer un bon moment !

Adresse : 46 rue de Richelieu, 75001 Paris

Solum

Si vous avez envie de faire la fête autour d’un délicieux repas, on vous conseille alors d’opter pour Solum. Ce nouveau lieu festif a une adresse de choix : sous l’iconique pont Alexandre III. Avant d’enchainer quelques pas de danse, on peut manger sur le pouce en choisissant les pizzas, des sushis et de la finger food. Néanmoins, Solum et sa cuisine gastronomique c’est également une carte élaborée avec des produits extrêmement nobles.

Votre soirée sera animée par des musiciens, des chanteurs et des Djs. Sans oublier la terrasse qui, durant vos soirées d’été, enchantera vos nuits chaudes. C’est sûr, vous aurez toujours une excellente raison d’aller diner chez Solum !

Adresse : Rive gauche – Pont Alexandre III, 75007 Paris

Kalank

On le comprend d’entrée de jeu à son nom, « Kalank » se veut un hommage à la cuisine ensoleillée du sud. Au cœur du très sympathique 20ème arrondissement, à deux pas de la Place de la Nation, Patrick Sacchetti a voulu ouvrir un restaurant témoignant de son attachement aux saveurs méditerranéennes de sa région. Dès que l’on pousse la porte d’entrée… Changement de décor ! Aux oubliettes le froid et le ciel gris de Paris, on découvre un cadre clair et lumineux nous rappelant les paillotes du sud. Tables en bois clair, fauteuils en rotin et abats-jour en paille jouxtent les plantes vertes et fleurs séchées disséminées ci et là. Cette décoration solaire à l’ambiance bohème nous transporte immédiatement dans le sud.

La surprise se poursuit dans les assiettes. Côté cuisine, c’est Kei Miura qui est aux commandes. Le chef japonais s’inspire des recettes traditionnelles de la Provence, de la Corse ou encore du Languedoc pour proposer des délicieux mets de saison. À partir de beaux produits frais et bien sourcés, il réalise une cuisine sincère, gourmande et parfaitement présentée. À la carte : poitrine de cochon fumée, puntarelle, citron cédrat & poutargue Corse, poulpe grillé, salade de pomme rate & rouille,
endive braisée au miel de Gérard Jourdan, crème de brebis, les 3 entrées du moment. S’ensuit un excellent veau rôti servi avec ses légumes racines, un Turbot rôti au beurre d’herbes de Provence ou encore des lasagnes de blettes comme à Nice. Des plats mythiques du Sud sublimés par le chef… Les becs sucrés pourront faire leur choix entre la poire pochée et la crème chiboust à la vanille de Tahaa ou le Choco-choux au chocolat noir 72% infusé d’anis étoilé et pour accompagner votre repas, Kalank propose une très belle sélection de vins et autres spiritueux.

Ultime plus : en plus de leur terrasse, parfaite lors des beaux jours, au sein même du restaurant, le voyage dans le Midi se poursuit avec la partie épicerie fine. De l’alimentaire à l’art de la table, l’épicerie KALANK sublime le Sud et propose de prolonger l’expérience culinaire chez soi avec de jolis paniers découvertes. Huile d’olive de Nice, biscuits au citron Ma Sardine à Croquer, savon de la Ciotat, on total on retrouve plus de 200 produits, reflétant les couleurs, les saveurs et les senteurs du Sud. Une remarquable sélection proposée en vente dans l’épicerie et sur leur eshop, en ligne.

Ouvert depuis seulement quelques mois, KALANK a déjà décroché sa première toque dans le célèbre Gault & Millau. En même temps, l’établissement réunit tous les ingrédients pour faire l’unanimité : des mets à la fois savoureux et copieux, ambiance chaleureuse et service aux petits oignons. Une table à truster au plus vite pour les amoureux du sud ou juste les fins gourmets !

Kalank, 52 Boulevard de Charonne, 75020 Paris. Informations et réservations : 01 43 73 60 96 ou
contact@kalank-sud.fr – Horaires : 12h à 14h et 19h à 22h. Fermé dimanche et lundi. Menu carte à 39 € au dîner et formules du marché à 18 €, 21€ et 24€.

OTTO

Trônant dans le célèbre quartier de Mouffetard (5e arrondissement), OTTO se veut la nouvelle table à truster les yeux fermés. Imaginé par le duo d’amis d’enfance Stéphane Offner et Tony Alvarez Parage, en collaboration avec le chef étoilé Éric Trochon, OTTO dévoile un concept singulier. 

Dès l’arrivée, on peut admirer l’équipe s’affairer dans la cuisine centrale. En effet, puisant son inspiration dans la tradition de l’Izakaya japonais, le comptoir laisse les clients entrevoir le chef en pleine préparation des assiettes. Aux murs, des affiches révélant le menu ainsi que le plat du jour, à la craie… Une direction artistique parfaite signée du cabinet Ich&Kar.

Pour OTTO, Éric Trochon, véritable amoureux du Japon, laisse libre cours à son imagination. Le Meilleur Ouvrier de France propose une cuisine d’instinct et d’instant, avec une carte en perpétuelle évolution, selon les arrivages de saison. Avec son concept de « petites » assiettes à partager, OTTO mise sur une ambiance à la fois confidentielle et conviviale.

On se délecte alors de potimarron rôti au miel, couteaux au beurre d’ail, semouline de chou-fleur colorée délicatement posée sur un délicieux crémeux de chou-fleur, shiitakés à l’huile de sésame grilléfalafels au fromage frais, huîtres gillardeau sauce ponzu… Coup de cœur pour le délicieux onglet de bœuf – cuit au charbon binchotan, un charbon japonais qui permet notamment une parfaite maîtrise des cuissons – et sa sauce chimichurri ainsi que les cœurs de canard sauce diable. Tout est généreusement servi et parfaitement assaisonné. Aucun sans faute ! Et pour accompagner ces succulentes assiettes, OTTO dévoile une cave renfermant une belle sélection de vins. On découvre alors pas moins de 120 références : vins d’auteur, nature, ou encore biodynamiques qui font honneur à notre terroir. Ainsi que quelques belles bouteilles de whisky japonais pour les aficionados…

Avis aux becs sucrés, les desserts sont aussi savoureux que les mets ! On vous recommande le sublime gâteau au chocolat à la fève de tonka et à la fleur de sel ainsi que l’originale crème brûlée au miel… Des douceurs vraiment réconfortantes. 

Des plats savoureux, un service aux petits oignons et une ambiance chaleureuse… OTTO rassemble définitivement tous les atouts pour devenir notre nouvelle adresse préférée du côté du quartier de Mouffetard.

OTTO, 5 Rue Mouffetard, 75005 Paris.

Chez Gala

Inauguré il y a seulement quelques mois, Chez Gala attire déjà le Tout Paris. Et pour cause, c’est vraiment le restaurant oriental festif qu’on attendait à Paris ! Dès l’arrivée, le ton est donné. Son opulent décor façon palais luxueux dévoile suspensions en plumes, vitraux colorés, tissus veloutés… Un cadre qui nous transporte immédiatement à Marrakech. Dans l’assiette, la magie opère grâce à Vladimir Rapoport. Passé chez Passard et Piège, le chef hyper talentueux délivre une cuisine savoureuse qui ravira les plus grands gourmets.

En entrées, on recommande le houmous en trois couleurs, le caviar d’aubergines et le tarama, sans oublier les brochettes d’agneau et de veau façon kefta et leur renversante sauce à la menthe. Ensuite, si le tagine au poulet est à se damner, ne ratez pas l’épaule d’agneau confite de 12h à partager, un mets absolument incroyable. Pour finir votre repas, vous aurez le choix entre le chou Paris Casa aux sésames et le macaron géant à la mousse de rose et coulis framboise, vraiment délicieux.

Surprise, en plein milieu du repas, des musiciens live se mettent à jouer du oud et du violon, les danseuses orientales ondulant entre les tables et les DJ’s aux platines balancent du son jusqu’à 2 du mat’. Et même si vous devez quitter la table, vous pouvez vous poser au bar ou à l’étage inférieur aux allures de hammam, pour un dernier verre.

Chez Gala, 6 rue Arsène Houssaye, Paris 8e. 06 17 93 52 38. Ouvert du mercredi au samedi de 19h30 à 2h.

Brasserie Pastis… et sa Salle à Manger

Avec sa cuisine savoureuse qui fleure bon le sud, son restaurant chaleureux et son ambiance résolument festive, la Brasserie Pastis représentait déjà notre QG de l’ouest parisien. Trônant idéalement sur le Boulevard Haussmann, la petite sœur de la Brasserie Cézanne a conquis nos cœurs depuis déjà un bon moment. C’est donc avec une joie toute particulière qu’on a appris que Pastis avait inauguré sa salle annexe : La Salle à Manger de Pastis. Parfaite pour les grands dîners entre copains, anniversaires et autres célébrations, cette salle peut rassembler jusqu’à 60 personnes (+30 personne sur la terrasse lors des beaux jours) avec deux salles, réparties sur deux étages.

La carte reste la même, elle est toujours signée du Chef Paul Alexandre Laumont. On retrouve donc ses mets signature, typiques du sud : poulpe entier sauté, Saint-Jacques à la Provençale ou encore les fameuses côtelettes d’agneau jus corsé et romarin, parfait pour les amateurs de belles viandes. À privatiser au plus vite pour célébrer vos belles occasions en toute convivialité !

Brasserie Pastis et sa Salle à Manger, 87 boulevard Haussmann, 75008 Paris. 01 44 70 99 92

Mondaine

En lieu et place de l’ex-Roxie, trône désormais Mondaine, toujours piloté par le groupe Paris Society. Après un lifting de haut vol, Mondaine se dévoile dans un esprit néo-cabaret : moquette en all-over, imprimé léopard, myriade de miroirs et sulfureux lits à baldaquin se répartissent sur les deux étages, entre le bar, les alcôves, la bibliothèque et le fumoir. Des espaces où l’on déambule librement, laissant le champ des possibles ouvert à toutes les rencontres !

Dans les assiettes, on se délecte d’une cuisine fraîche et légère, pour mieux s’encanailler toute la nuit. Haricots verts & champignons de Paris, avocat huile d’olive citron ou encore carpaccio de Saint-Jacques et caviar figurent parmi les entrées phares. Au niveau des plats, on aura le choix entre des sublimes linguine à la truffe, des pâtes gratinées au homard, le délicieux poulet aux morilles ou encore l’incroyable sole meunière accompagnée de ses pommes grenailles, à partager. Les becs sucrés ne seront pas lésés avec une tarte tatin à la crème entière et au caramel à se damner, une tarte chocolat/glace vanille ou des petits choux à partager… Miam.

Et l’ambiance dans tout ça ? Dès la nuit tombée, une équipe de musiciens et chanteurs live jouent des sons top variét’ française et les tubes d’ailleurs qu’on adore… et qu’on fredonne bien volontiers !

Mondaine, 23 rue de Ponthieu, 75008 Paris. 01 53 75 31 00. Ouvert du mardi au samedi de 20h à 2h.

& notre table coup de cœur aux portes de Paris :
Gruppomimo Levallois

Bonne nouvelle pour les Parisiens de l’ouest… et les Levalloisiens ! Gruppomimo a inauguré il y a quelques mois son nouvel établissement, du côté de Levallois-Perret. Dès l’arrivée, on en prend plein les yeux avec sa déco girly hyper instagrammable. Le cadre, à la fois vintage et joyeux, mise sur l’alliance de matières nobles : banquettes roses, assises en velours vert olive, tables en marbre, boiseries…

Dans une ambiance italienne hyper chaleureuse, on commence par se commander un cocktail ensoleillé aux saveurs délirantes. Puis vient l’heure de faire son choix entre les différents mets proposés par Pietro Rabboni. Pizzas napolitaines bien fluffy, risottos crémeux ou pastas généreuses préparées à même la meule de Parmesan, le chef sicilien met un point d’honneur à sourcer d’excellents produits frais, en direct de son pays d’origine.

En ce début d’année, le restaurant a dévoilé sa nouvelle carte, dans laquelle on retrouve les recettes les plus emblématiques de la Dolce Vita gourmande (bruschetta, mozzarella, focaccia…) mais aussi une suggestion originale de pizzas pour réchauffer le cœur des gourmands. Nos recommandations ? La délicieuse Coppa Zucca (crème de butternut, mozzarella fior di latte, Provola, Coppa & basilic) ou encore l’incroyable Diabolo Diavola (sauce tomate, Mozarella fior di latte, spianata calabrese piccante, échalotes confites, ricotta fraîche, zeste de citron vert & basilic).

Avis aux amoureux de la pasta, parmi les nouveautés proposées, ne manquez pas la Cheesy Piccante (Scialatielli fraîches all’uovo, crème de Gorgonzala & ‘Nduja) ou la Salsa Zucchina (Garganelli fraîches all’uovo, crème de courgette, Pecorino DOP, sauge & chips de courgette). Les becs sucrés ne sont pas oubliés avec le dessert star Michel Angioletti composé de petits morceaux de pâte à pizza frits façon ‘churros’ , enrobés de crème de pistache… Un régal pour les papilles.

Les alternatives ? Outre les classiques Tiramisu et Pannacotta, on recommande la Dirty Mouth, une mousse au chocolat légère avec un caramel au beurre salé & noisettes, et enfin, la seule et l’unique Pistacchiozza, une pizza tout simplement recouverte d’une pâte à tartiner à la pistache… Une tuerie, tout simplement.

Gruppomimo, 27 rue Carnot, 92300 Levallois-Perret. Ouvert 7j/7 jusqu’à 23h. 

Vous aimerez aussi: