Restaurant

Pavyllon, une table étoilée nichée dans les jardins des Champs-Élysées

Dernier-né des restaurants du chef Yannick Alléno, Pavyllon a ouvert ses portes l’hiver dernier, en octobre 2019. Seulement quelques mois après, le comptoir gastronomique décrochait déjà sa première étoile au guide Michelin ! On vous fait la visite. 

On connaissait Alléno Paris et L’Abysse… En octobre dernier, Yannick Alléno inaugurait son troisième restaurant parisien : Pavyllon. Situé au rez-de-jardin du Pavillon Ledoyen, l’entrée de Pavyllon est totalement indépendante de celles de ses ‘grands frères’. 

En franchissant le seuil, on tombe tout de suite sur le grand (et très beau) comptoir entourant la cuisine ouverte, un élément central de la décoration. Petit tour d’horizon de la salle : velours et daim pour les sièges, panneaux de chêne cérusé aux murs et calepinage géométrique de carreaux de faïences émaillées ponctués de petits miroirs fumés reflétant le jardin… L’alliance des matières est très bien choisie et chaque détail a été soigneusement pensé par le talentueux architecte Chahan Minassian.

Même si, avec les beaux jours, c’est sur la terrasse bucolique qu’il est le plus agréable de s’attabler, le comptoir en bois métallisé patiné bronze représente le spot parfait pour les gourmets curieux. Ici, ils seront aux premières loges pour observer l’exécution d’une cuisine-minute où se mêle influence française et autres traditions culinaires : la légèreté des tempuras de légumes, servis d’office en accompagnement  de plusieurs plats, la cuisson sur teppanyaki (plaque métallique), ou encore quelques assemblages de la cuisine nordique et italienne.  

Pour ceux qui souhaitent plus de discrétion, quelques tables sont disposées le long des grandes baies vitrées, offrant ainsi une vue directe sur les jardins.

Notre expérience : attablées en terrasse, on s’est laissées guidées par l’équipe et on n’a absolument pas regretté notre choix. En guise d’entrées, nous avons eu droit à plusieurs mets à commencer par des moules de chez Morisseau, pépins de tomate accompagnés de crème glacée… à la moule ! Une glace au goût surprenant qui s’est avérée délicieuse. S’en est suivi des langoustines grillées au feu de bois et beurre au gingembre et un soufflé au fromage à la vapeur, à la texture aérienne à souhait.

Le plat est ensuite arrivé, il s’agissait d’une truite confite, tuiles croquantes au gros de lais et beurre monté à l’aneth, à déguster avec un peu de blé parfaitement assaisonné. Place maintenant au dessert, qui était celui proposé dans le menu du jour (une formule entrée-plat-dessert à 68€) : tuile boudoir à  la framboise dans une mousse de lait frappée. Un délice…

On aime : le cadre évidemment, impossible de ne pas tomber sous le charme de cette élégante terrasse ensoleillée juste comme il faut. Le personnel est aux petits soins mais surtout, les plats étaient tous exquis, aussi beaux et bien présentés que savoureux. Un sans-faute !

En sortant du Pavyllon, on comprend sans mal comment cette nouvelle table a décroché sa première étoile Michelin en seulement quelques mois. D’ailleurs, elle est bien partie pour en décrocher d’autres…

Pavyllon au Pavillon Ledoyen, 8 Avenue Dutuit, 75008 Paris. Ouvert tous les jours de la semaine. Déjeuner de 12h00 à 15h00 et dîner de 18h30 à 23h00. Réservation : 01 53 05 10 10 – pavyllon@ledoyen.com

1 Commentaire

  1. Pingback: 10 tables étoilées parisiennes à tester au moins une fois dans sa vie - Paris Select

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.